Quelque part, le soleil brille encore, Témoignage d'une enfance dans le camp de Terezin

12
Quelque part, le soleil brille encore, Témoignage d'une enfance dans le camp de Terezin
infos_livre
Prague, 1939. Misha a 10 ans et adore les après-midis au magasin de jouets avec son père. Mais quand les troupes allemandes envahissent la ville, les lois antisémites se multiplient, et l’insouciance de Misha vacille.
Avec sa famille, ils sont envoyés dans un ghetto puis déportés dans le camp de Terezin. C’est là que Misha se lie d’une amitié fraternelle avec quarante garçons.
Erich, Jan, Koko, Felix, Pavel… et surtout Franta, leur éducateur et mentor. Dans les coups durs comme lors de leurs parties de football, ils sont les Nesharim, unis à la vie, à la mort !
Mais avec le danger constant des convois « vers l’Est », Misha peut-il garder espoir ?

En collaboration avec l’auteur Todd Hasak-Lowy, Michael Gruenbaum partage son histoire bouleversante d’humanité et de fraternité. Son témoignage, ainsi que les nombreux documents et photographies originaux qui l’accompagnent, apportent une contribution essentielle à la littérature de l’Holocauste.


Quelque part, le soleil brille encore a reçu le soutien de la Fondation pour la
Mémoire de la Shoah et du C.N.L.


Traduit par Faustina  Fiore.
details technique
Parution : 
26/09/2018
Format : 
145 x 215 mm
Pages : 
256
EAN : 
9782278089963
EAN numérique : 
9782278097258
NUART : 
2377378
Prix en euros TTC : 
15.90 €
Prix Numérique : 
10.99 €
Mots Clés : 
Seconde guerre mondiale
Témoignage
Guerre
camp de concentration

La presse en parle

Susie Morgenstern
"Ce livre est l'un des meilleurs que j'ai lu sur cette période, pour les jeunes comme les adultes. Un must !"
PAGE des libraires
"Un témoignage poignant et nécessaire qui aide à faire connaître et transmettre cette partie sombre de l'Histoire pour qu'elle ne soit jamais oubliée"
Epic teaching of the history
« C'est un précieux témoignage »
  •  
  • 1 sur 3

Les avis des lecteurs

Vous avez aimé ce livre ? Partagez votre avis

ecrire un commentaire